bonne ou mauvaise idée pour maigrir vite ?



Riche en fibres, calcium et vitamine C, le chou est bourré de qualités santé. Mais cela ne signifie pas que le régime soupe au chou le soit tout autant. Explications et conseils.

Comme le régime citron, le régime soupe au chou fait partie des méthodes amaigrissantes les plus célèbres. Et pour cause, la promesse fait rêver : moins 3 à 7kg par semaine ! Le principe est simple : consommer une soupe de légumes non mixés à chaque repas, petit-déjeuner compris. La recette de préférence « maison » est à base de chou vert (pauvre en calories, diurétique) auquel on ajoute des oignons, des tomates, des poivrons, des carottes, du céleri et des épices. Pour les repas, cela reste frugal, l’objectif étant de ne pas dépasser 600 calories par jour. Sont interdits les : féculents, laitages entiers, fromages, charcuteries, fruits secs, pain, céréales de petit-déjeuner, pâtes, riz blanc, sucre, confiture, chocolat, biscuits, alcool.



Régime soupe au chou : bonne ou mauvaise idée pour maigrir vite ?


© Istock
Régime soupe au chou : bonne ou mauvaise idée pour maigrir vite ?

Régime soupe : une efficacité prouvée

« La soupe, c’est l’aliment magique pour détoxifier le corps« , assure Maïa Baudelaire, nutritionniste. Des études ont prouvé que la soupe, et notamment le bouillon, apporte des vitamines et des minéraux sans surcharger l’organisme, en plus d’hydrater le corps et de favoriser la satiété. D’autres études ont montré que commencer son repas par une soupe permet de consommer moins de calories au cours de ce repas et même lors des suivants, réduisant ainsi de 150 les calories totales de la journée. Mais pour être efficace, il ne faut pas se contenter d’une brique du commerce trop salé ou d’un potage en sachet bourré d’additifs ! La recette consistante doit être intégrée dans le cadre de menus variés et équilibrés afin d’éviter les carences nutritionnelles et de conserver le plaisir de manger. Elle peut contenir par exemple des légumineuses (lentilles…) qui apportent davantage de fibres et de protéines que les féculents. Surtout, s’il faut diminuer globalement le sucre, le gras et le sel de son alimentation, on ne supprime aucune famille d’aliment, il faut juste mieux doser les quantités.


Soupe au chou : le risque du régime « yoyo »

Mais ces atouts ne sont pas valables quand on parle du régime soupe au chou. Si dans cette méthode, les repas commencent bien par un bol de soupe, ceux-ci restent beaucoup trop légers ! Ainsi, les trois premiers jours, on a le droit simplement à des fruits le midi et le soir, le jour 4 et 5 à des légumes verts et le soir à de la viande de bœuf ou de poulet sans la peau, le jour 6 et 7, on ajoute du riz complet le soir. Le régime soupe au chou est donc un régime hypocalorique, donc attention !

Un des dangers pour la santé est qu’il n’assure quasi aucun apport en protéines. Résultat : pour satisfaire ses besoins, le corps va puiser dans les muscles qui vont « fondre ». Et dès que l’on va reprendre une alimentation « normale », on va reprendre du poids, avec souvent même un petit bonus, d’où l’envie de reperdre du poids… et le risque de tomber dans le cercle vicieux du régime yoyo. Autre danger : la méthode ne propose pas de modifier ses habitudes alimentaires. Si elles étaient mauvaises avant de l’entreprendre, elles le resteront et vous n’arriverez jamais à stabiliser votre poids !

Régime soupe au chou : pas bon pour le côlon

Les fibres sont bonnes pour la santé. Mais point trop n’en faut ! Riche en légumes, le régime soupe au chou peut entraîner des problèmes digestifs (ballonnement, gaz, accélération du transit…), et d’autant plus chez les personnes qui souffrent du syndrome de l’intestin irritable. En effet, le chou contient des « fodmaps », ces fameux sucres indigestes susceptibles d’être fermentés dans le côlon.

A plusieurs reprises, l’Anses a mis en garde contre les risques des régimes amaigrissants basses calories, surtout quand on les suit longtemps : risque d’hypoglycémie (baisse importante du taux de sucre sanguin, liée aux faibles apports énergétique et glucidique) ou de malaise vagal, risque aussi de troubles du rythme cardiaque surtout chez les personnes présentant au moins un facteur de risque (diabète, hypertension, tabagisme…). Par ailleurs, des études ont montré que les régimes basses calories pouvaient favoriser la formation de calculs biliaire ou provoquer une inflammation du foie. Pour toutes ces raisons, le régime soupe au chou n’est pas la solution à un problème de poids.

bonne ou mauvaise idée pour maigrir vite ?
4.9 (98%) 32 votes
 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *